[7th Sea] Chromatic Chronicles

Épisode 1: Une famille en Noir

première partie

Pdf du scénario ici Épisode 1: Une famille en Noir

On avait pour cette aventure
Michel Jardin : révolutionnaire de la cours des miracles de Charousse
Finelli : un Marchand Vodacce au lourd passé
Arthur Mac’O’Larry: Un ancien mercenaire Avalonien
Robert Piesse: Un petit noble qui a fait une carrière militaire pour l’adrénaline, mais qui n’a pas aimé la réalité du champ de bataille.

Des passés communs unissent plusieurs d’entre eux

Chapitre 1: Au feu!

Tout ce petit monde se réveille dans une grange, au petit matin, avec un mal de crane et la bouche pâteuse. A peine se rendent-ils compte qu’ils ont les poignets attachés et le corps ligoté autour d’un poteau qu’une fumée commence à envahir la grange. Ils ne savent pas qui leur veut du mal, mais ceux-ci cherchent certainement à les faire disparaître dans la grange. Arthur joue de sa force et arrive à désolidariser le poteau, permettant à ses compagnons de se libérer et de se ruer à l’étage pour sortir par l’ouverture qui n’était pas fermée. Robert, quant à lui, a remarqué que leurs affaires étaient dans le coin opposé de la grange et fait donc un détour pour les récupérer. Arthur, beaucoup moins agile que ses camarades, décide de prendre un raccourcis et profite du poteau pour enfoncer la porte de la grange. Dans un fracas, nos héros ce retrouvent à l’extérieur alors que la grange s’écroule derrière eux en crépitant. Reprenant leurs esprits, ils se rendent compte qu’ils sont nez a nez avec une troupe de mercenaires, tout aussi surpris qu’eux. Les armes sont rapidement distribuées et certains adversaires sont mis en déroute, au vu des énergumène encore fumant qu’ils ont en face d’eux. Après quelques empoignades et coups de poteaux, la troupe se retrouve rapidement victorieuse. Après quelque baffes, qui ne font que confirmer que les mercenaires ne savent rien du tout, Robert se rend compte qu’avec leurs affaires une lettre est présente qui contient un échange étrange.

Chapitre 2: Quelques jours plus tôt

Arthur et Robert ont été employés par Jaime de Constantina qui vient de reprendre l’exploitation agricole léguée par sa mère qui est morte il y a quelques mois. Il a fait appel à nos deux amis pour le protéger lors des déplacements qu’il doit faire entre le village de Frigiliana et Barcino la grande ville à un jour de cheval. Jaime est un ancien combattant de la dernière incursion de Montaigne en Castille et souffre d’une blessure à la jambe qui le force à se déplacer avec une canne. Il vit avec Fiora Sarta sa femme une Vodacce qui lui à donner un fils de 3ans.

Jaime a pris contact avec Finelli via le Grande de Barcino pour relancer au mieux les exploitations de la région et négocier des propositions commerciales pour revendre le produit des environs. Michel intéressé par le malheur de la population de Castille, qui a subi une nouvelle lubie de son monarque, décide de l’accompagner pour rencontrer les gens de la région. Ce petit monde se rencontre un matin alors que Jaime fait des courses chez le marchand du village pour préparer son voyage prochain pour Barcino. Jaime est très accueillant et nos amis sont rapidement attablés. Ils profitent de l’ambiance joyeuse de ce petit village ou tout le monde semble si accueillant. Le père Domingo, le nouveau prêtre de la paroisse, vient même les saluer et s’enquérir de ces nouveaux visiteurs. L’ambiance est un peu gâchée quand une troupe d’hommes armés arrive dans le village, changeant l’ambiance des lieux. Même s’ils ne se montrent pas hostiles, l’information filtre assez rapidement que c’est une troupe de percepteurs d’impôts menée par Hector de Carlos de Barcino qui a plutôt une mauvaise réputation (et une énorme cicatrice à l’œil). La troupe en arme décide de séjourner à l’auberge.

Nos amis en profitent donc pour rentrer à l’hacienda de Jaime et y rencontrent sa famille ainsi que la domestique, qui est au service de la famille depuis même avant la naissance de Jaime. Tout le monde est content et bien accueilli et les préparatifs, ainsi que les futurs objectifs du prochain voyage sont décidés par Jaime et Finelli. Le soir, tout le monde profite d’un bon repas où il n’y a aucune différence de rang social, ce qui semble bien plaire à Robert et Michel. Mais rapidement on frappe à la porte. C’est la troupe des percepteurs qui demandent à Jaime de verser une somme assez importante pour mettre en danger l’exploitation. Finelli arrive à négocier que la somme ne soit versée qu’en fin de semaine. Il est alors décidé d’avancer le voyage et de partir dès demain.

Chapitre 3: Engrenages

Après un jour de cheval nos amis arrivent à Barcino et,dès le lendemain, s’attellent à appliquer ce qu’ils avaient convenu. Des partenariats commerciaux sont noués et Michel en profite pour redistribuer l’argent des riches aux pauvres de la ville. Après avoir négocié pour voir un représentant du Grande ils découvrent que les sommes réclamées par Hector sont beaucoup trop importantes et que la somme réelle est très inférieure compte tenu de la reconstruction demandée à tout le monde. Ils repartent donc avec une lettre officielle qui prouve tout ça, et dorment d’un sommeil léger pour leur voyage du lendemain. De retour à l’hacienda ils découvrent que celle-ci a été attaquée. Ils retrouvent le fils de Jaime en pleurs et la domestique assommée. L’enfant leur indique que sa maman a été emmenée par des méchants messieurs avec des épées et qu’un des méchants avait une cicatrice à l’œil. Ils en déduisent que Hector est derrière tout ça. Ils foncent à l’auberge pour le confronter.

La confrontation dérape et ravage l’auberge, mais nos amis sont vainqueurs. Bien qu’ils arrivent à démontrer que Hector est un percepteur véreux, il semblerait qu’il n’a rien à voir avec l’enlèvement de Fiora. Le maire de la ville arrive avec des hommes en armes et, au vu de l’état de l’auberge et des responsabilités de tout le monde, demande gentiment aux héros de passer la nuit en prison le temps de décanter la situation. Le maire enferme donc tout le monde (héros et collecteurs) dans deux cellules séparées. Il s’excuse encore du désagrément en leur offrant le repas et explique qu’il faut bien calmer les esprits, pour le respect de la justice. La nuit passe et nos amis se réveillent attachés à un poteau dans une grange…

Chapitre 4: Pour Fiora

Retour au présent, Robert donne la lettre à Michel qui est le seul à savoir la lire et découvre que le père Domingo est en fait un usurpateur, envoyé par l’inquisition pour fait une enquête sur Fiora. En réalité, celle-ci est Fiora Delaga, une sorcière de la destiné et la lettre demande de l’éliminer si c’est effectivement le cas. Tout le monde saute donc à cheval et le groupe se sépare. Robert et Arthur vont à l’hacienda pour voir s’il y a des indices alors que Michel et Finelli filent vers l’église du village pour confronter le père Domingo. Rien d’intéressant n’est trouvé à l’hacienda. Par contre, à l’église, un poteau a été installé avec Fiora attachée dessus avec un bûché sous ses pieds. Nos héros profitent que le maire montre son désaccord avec l’inquisiteur pour s’approcher et faire une intervention. Michel arrive à convaincre les paysans présents que Domingo est un imposteur en leur demandant, s’il a déjà menti une fois, qu’est ce qui l’empêcherait de continuer. Les paysans se ralliant à leur cause, nos héros maîtrisent les sbires de Domingo. Finelli en profite pour se faufiler près du prêtre et lui subtilise son pistolet. S’engage alors un combat sanglant qui laisse notre Vodacce a terre. Domingo en profite pour mettre le feu au brasier. Michel saute dans les flammes et libère Fiora. Robert et Arthur arrivent peu après et tout le monde se rend compte de la disparition du père Domingo. Robert tente de le poursuivre mais, ne sachant pas trop où il est parti revient bredouille.

Le maire s’excuse de s’être fait manipuler par Domingo et fait repentance face aux héros. La bande d’*Hector* est bientôt récupérée par les autorités et Jaime retrouve sa femme. Fiora explique son passé à nos amis ainsi qu’à son mari. Et tout le monde cherche un moyen pour se cacher avec le faux père Domingo dans la nature.

Comments

renaud_wangler

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.